Pour commercialiser des produits issus de l’agriculture biologique, tout agriculteur doit s’engager et doit être contrôlé chaque année par un organisme certificateur agréé par les pouvoirs publics pour disposer des certificats correspondants.

A ce jour, 8 organismes sont agréés pour le contrôle des produits biologiques en France.

Le coût du contrôle est facturé au producteur, au transformateur ou au point de vente sur la base d’un devis établi au préalable.

certification-bio