Les objectifs du réseau ferme témoin :

– Valoriser l’expérience de l’agriculture biologique et favoriser la mise en réseau des producteurs
– Avoir un outil de suivi de l’évolution de la durabilité de son exploitation
– Montrer que l’agriculture biologique est un mode de production viable et cohérent au niveau économique, social et environnemental
– Présenter le fonctionnement d’une exploitation bio sur les plans techniques, économiques et humains
– Démontrer aux agriculteurs conventionnels les techniques agronomiques innovantes développées par les producteurs biologiques
– Donner envie de se convertir au biologique

 

Être membre du réseau des Fermes Témoins, c’est mettre en valeur des pratiques qui répondent aux enjeux écologiques et économiques de demain.

 

Diagnostic choisi : Pour analyser le fonctionnement des exploitations nous avons choisi d’utiliser la méthode de diagnostic IDEA. Cette méthode englobe plusieurs indicateurs de durabilité des exploitations agricoles. C’est un outil de diagnostic qui intègre à cet effet une échelle agro-écologique, une échelle socio-territoriale et une échelle économique pour apprécier, à l’aide d’indicateurs chiffrés, les forces et les faiblesses du système de production, et identifier des voies d’amélioration vers plus de durabilité.

 

Modalités :

Chaque diagnostic nous permettra de résumer les résultats sur une fiche «ferme témoin» qui sera diffusée par la suite sur le réseau du GAB.

Un échange régulier avec les exploitants permettra une mise à jour des fiches ferme témoin tous les deux ans et de donner un point de vue sur l’évolution de la durabilité de l’exploitation dans le temps. L’agriculteur pourra donc se fixer des objectifs à atteindre à plus ou moins long terme.

Nous souhaiterions également que chaque ferme soit ouverte aux agriculteurs bios, en conversion ou conventionnels, à tous les publics en formation agricole et aux techniciens agricoles qui souhaitent avoir des informations pratiques.

Chaque année, de nouvelles fermes seront rajoutées à ce réseau afin de diversifier les productions et de continuer à dynamiser le réseau.

 

 

Aujourd’hui, 6 fermes bio font partie du réseau. Avec des productions variées et des situations pédoclimatiques très différentes, ces fermes sont représentatives des principaux systèmes de production existant dans les Hautes-Pyrénées.

Pour chaque ferme, un diagnostic de durabilité IDEA a été réalisé et des données chiffrées et techniques sont mises en avant dans une fiche de synthèse. Les spécificités de chaque ferme sont ainsi mises en avant afin de mieux évaluer la viabilité économique et environnementale des fermes en agriculture biologique.

Localisation des fermes témoin du réseau

Localisation-des-fermes

 

 

Voici la liste des fermes témoins des Hautes-Pyrénées (cliquez pour télécharger la fiche correspondante):

Télécharger

Ferme de Jean-Luc Clos

Située à Saint Lézer, la ferme de Jean-Luc CLOS produit des grandes cultures

Télécharger
Télécharger

Ferme de Valérie Fonseca

La ferme de 23ha , située au sud de Tarbes, compte environ 350 brebis de race castillonaise. Valérie participe ainsi à préserver cette race menacée.

Télécharger
Télécharger

Jacques Aguillon

L’exploitation de Jacques est située à Ibos et produit des bovins allaitants, des porcs charcutiers, et des grandes cultures.

Télécharger
Télécharger

Ferme de Jean-Pascal FAZILLLAULT

Cette ferme produit des légumes de plein champ et du maraichage sous serre. Elle se caractérise par une forte mécanisation du travail.

Télécharger
Télécharger

Ferme Coulerouse

C’est dans la commune de Labassère, au sud-est de Lourdes et à seulement 4 km du parc naturel des Pyrénées que Florence Guillerault a choisi de s’installer en 2000, avec son mari Yves.

Télécharger
Télécharger

Ferme MARQUE

Cet élevage laitier, en bio depuis 2007, est située au nord de Tarbes. Le lait, issu de plusieurs races différentes est en partie transformé en yaourt.

Télécharger