Retour
Publié le 21/09/2013 à 11:39

onParleDeNous-6

Comme l’an dernier (notre photo), plusieurs chefs cuisiniers participeront à l’atelier de dégustation des pâtes bio fabriquées dans le département. /Photo DDM, Laurent Dard.

Retour à Soues pour la foire bio qui se tiendra les 28 et 29 septembre. Cette 12e édition accueillera 80 exposants. La manifestation est placée sous le signe de l’eau, objet d’une table ronde nationale.

La foire bio 2013, organisée par le Groupement de l’agriculture biologique des Hautes-Pyrénées, se double cette année d’un festival de l’Ô.

La journée de samedi sera en effet marquée par l’organisation d’une table ronde nationale sur le thème de l’eau. Le GAB 65 a commencé à travailler sur cette question de la protection de la ressource en eau. Il estime aujourd’hui qu’il y a un cap à franchir, au-delà des déclarations d’intentions. Le développement de l’agriculture bio participe à la protection de la ressource en eau. Pour le GAB, il convient de s’engager concrètement en «basculant des zonages entiers en bio», indique Pascal Lachaud, animateur du groupement.

La Fédération nationale de l’agriculture biologique présentera les scénarios qu’elle a proposés aux agences de l’eau et aux ministères. Des chercheurs présenteront aussi leurs projections. Des élus du Grand Ouest interviendront également sur des retours d’expériences. Ainsi, Jean Guilhas, maire de Maubourguet et président du SPIDE, indiquera comment sa collectivité a décidé de protéger sa zone de captage en décidant le passage en bio de 30 hectares, l’installation de 4 hectares de maraîchage et la création d’une couveuse d’activités pour transmettre et démultiplier l’installation. Les élus du département sont vivement invités à participer à cette table ronde sur l’eau.

L’autre temps fort de la foire sera la présentation d’alternatives qui permettent le développement de la bio. «Nous attendons le nouveau plan de développement de l’agriculture bio qui sera en vigueur jusqu’en 2017. Il s’agit de déterminer comment on atteint 20 % des terres en bio ?», explique Pascal Lachaud.

Quatre témoignages sur ce thème se dérouleront sur le stand du GAB 65. Quentin Grillet, brasseur installé à Saint-Laurent-de-Neste, présentera son projet de création d’une brasserie avec de l’orge bio.

Signalons également que le centre de ressource de la non-violence, qui fête ses 10 ans, sera présent avec son bus itinérant sur la foire bio et proposera animations et conférences.

Ferme pédagogique pour les petits

Côté animations, des ateliers pain seront proposés pendant les deux jours. Gwenaël Chaudron, animateur de la Maison de l’eau, proposera, dimanche 29, une balade commentée sur l’Adour et le lac de Soues. Plusieurs chefs cuisiniers participeront à l’atelier de dégustation de pâtes. On pourra aussi se restaurer avec les grillades des éleveurs.

Pour les enfants, installation d’une ferme pédagogique le dimanche, et aussi artpiculture, balade à poneys, manège, ateliers autour de l’alimentation, balade sensorielle.

Enfin, en soirées, concerts.

Thierry Jouve