Agir pour la santé plutôt que de s’épuiser à lutter contre les maladies. Oui, mais comment ?

Que l’on soit en bio ou en conventionnel, il est intéressant de savoir limiter les traitements vétérinaire et les frais qui vont avec. Pour cela, il faut adopter une approche globale visant à optimiser la santé du troupeau. Alimentation, condition de logement, renouvellement, facteurs de stress, méthodes d’élevage… de nombreux critères doivent être pris en compte.

Pour apprendre et se former sur le sujet, le projet Santé des ruminants a été mis en place en 2015. L’ambition de ce projet collectif est de mieux maitriser la gestion des troupeaux de ruminants grâce à une approche globale.

En 2016, 8 éleveurs ont ou vont bénéficier d’un diagnostic d’élevage approfondi. Ce diagnostic, réalisé par une vétérinaire du GIE Zone Verte, est ouvert aux autres éleveurs, pour que l’enseignement profite à tous.

En parallèle de ces diagnostics, plusieurs formations sont organisées sur cette thématique : gestion de l’alimentation, parasitisme, fourrages, aromathérapie, etc.

D’autres moments seront prévus pour échanger sur le sujet : table ronde sur la phytothérapie lors de la fête de la Biodiversité, rencontre « Les clés de la santé en élevage » le 23 novembre dans le cadre d’AlterAgro.

Grâce à ces différents temps de rencontre, les éleveurs peuvent apporter leur retour d’expérience,  échanger sur les pratiques mises en place chez eux. Une émulation très positive qui, au-delà de la santé des ruminants, s’étend sur d’autres problématiques.

Si vous êtes intéressés par ce sujet, n’hésitez pas à rejoindre le groupe : vous pouvez assister à des diagnostics d’élevage, participer aux formations et nous rejoindre sur les différents temps d’échange !

 

Ressources :

Calendrier de pâturage 2017 et agenda à commander ici

Fiches techniques :

Mieux maitriser le risque parasitaire au pâturage

La quête des parasites internes

Stratégie de contrôle du parasitisme

Aromathérapie 1 – Utiliser les huiles essentielles en élevage

Aromathérapie 2 – Choisir des huiles essentielles adaptées à chaque animal